… au point 1230 de Laurence Voïta aux Éditions Romann

Roman d’enquête qui conjugue une intrigue captivante avec une belle plume. Véritable page-turner où la trame est rondement menée, tout comme l’écriture, les dialogues et les portraits brossés avec soin, certains, si habilement, qu’ils finissent par nous attacher, comme ce pauvre Blanchard qu’on aimerait bien voir réapparaitre dans un prochain ouvrage.

Ce roman enquête sur 276 pages sur … le meurtre … ou l’assassinat, on ne sait pas encore (l’assassinat possédant un élément aggravant en plus, une absence particulière de scrupules) d’une jeune femme aux baskets roses retrouvée sans vie sur une plage du lac Léman ; on remonte donc avec l’inspecteur Bruno Schneider et son équipe de la Police judiciaire les pistes qui feront la lumière sur ce crime.

En parallèle de l’enquête se glissent des scènes antérieures au jour fatal où le lecteur fait connaissance avec la victime, ainsi qu’avec les autres protagonistes et principaux suspects. Il faut dire que chacun a un mobile imparable : l’argent s’en est mêlé et pas des moindres, un billet de loterie, le gros lot, plus de 3 millions de francs, une somme considérable et providentielle qui vient bousculer les habitudes, tourmenter les esprits, provoquer une montagne de questions jusqu’à un examen de conscience. Car cette fortune providentielle a bien des risques – ou des chances, suivant où l’on se place – de les rendre fous. Et chacun a peut-être bien ses raisons de s’être débarrassé de la jeune femme aux baskets roses … trop jolie pour être honnête

Mais alors est-il vraiment raisonnable d’abandonner ce gros lot au point 1230 quand on est une jeune femme solaire d’égale humeur, au sourire trop parfait ? car … Il ne l’a pas regardée mais elle a pourtant su qu’il la voyait. Son pouls s’est affolé, nouant sa gorge et rougissant son visage ; elle a pensé se sentir mal. Mais il est parti vite et elle a repris pieds…

Un livre tissant tout en finesse des fils narratifs, des scènes parallèles qui se rejoignent au point 1230 précisément. Alors enfilez vos baskets et cheminez jusqu’à cette éminence montagneuse qui vous apportera le dénouement attendu !

Publié par Laura Maxwell

Laura Maxwell est née à Genève en 1972. Cette idéaliste romantique est auteure, rédactrice indépendante et enseignante de langues étrangères. Autodidacte au parcours et aux goûts éclectiques, elle publie en 2011 La quête Degraal, roman-feuilleton dans le magazine Tout l’Immobilier, puis de 2012 à 2015, aux Editions Encre Fraîche, Boeing Transformateur, Trait d’union et Le banquet d’Emile , nouvelles dans des recueils collectifs. Elle travaille sur des chroniques de mots, « les accroche-mots » des textes ludiques et instructifs inspirés de ses expériences du monde des affaires. Elle porte sur ce monde-là un regard très critique et ironique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s